Lilienblum 6, Tel Aviv Tel Aviv, Israël
+972 (0)3 67 77 300
EnglishFrançaisעִבְרִיתРусский

Système de santé israélien

Le système de santé israélien a depuis toujours été basé sur un système égalitaire, influencé par l’idéologie socialiste, et reste fortement ancré sur un système de médecine publique.

Un panier de services, de prestations, de soins et de médicaments (« sal briout » ou panier de santé) a été mis en place et subventionné par l’Etat, en échange d’une cotisation payée dés l’âge de 18 ans (les enfants étant couverts par les parents, et les soldats couverts par la couverture santé de Tsahal). Ce « sal briout » est mis à jour chaque année par une commission qui évalue les nouveaux traitements disponibles en Israël et décide d’inclure dans la couverture universelle ceux considérés comme les plus importants pour la santé publique.

Chaque travailleur salarié ou indépendant cotise au « Bituah Leumi », afin que tous les citoyens israéliens puissent bénéficier d’une « Koupat Holim » ou caisse d’assurance maladie. Cette cotisation lui donne le droit de recevoir le service de santé de base fourni par les Koupot Holim et s’il devient chômeur, garde la couverture santé.

Les « olim hadachim » ou nouveaux immigrants, ne paient pas pendant la première année de leur alyah.

Note: si vous n’êtes pas citoyen israélien, vous devrez souscrire une assurance santé privée.

En Israël, il existe 4 Koupat Holim auxquelles tout citoyen israélien à le droit de souscrire :

  • Maccabi
  • Clalit
  • Meuhedet
  • Leumit

Lorsque vous allez consulter un professionnel de santé, vous passez par le système de prise de rendez vous de la Koupat Holim (si ce médecin travaille dans une clinique de la Koupa) ou directement avec le médecin (s’il travaille dans son propre cabinet et qu’il a un accord avec votre Koupa).

Les hospitalisations non urgentes nécessitent une approbation préalable d’un médecin de la Koupa qui devra être validée par l’administration de votre Koupa qui vous donnera, après plusieurs jours) un formulaire17 (ou « tofess shva-essré »). Ce formulaire confirme à l’hôpital que votre Koupa paiera bien les soins pour vous.
Attention, si vous êtes hospitalisé sans ce formulaire, les frais seront à votre charge (sauf si vous êtes couvert par une assurance privée).

Pour les urgences, il vous sera demandé de consulter un centre d’urgence de votre Koupa (y compris le week end) qui pourra décider de vous envoyer aux urgences de l’hôpital. En revanche, si votre problème est plus sérieux et que vous êtes pris en charge par une ambulance, l’hôpital prendra en charge les frais.

Cette couverture de base ne couvre pas tous les frais et soins nécessaires – pour compléter la couverture santé universelle, chaque Koupat Holim propose donc des assurances complémentaires (« bitouach mashlim ») qui demandent une participation financière mensuelle supplémentaire et ajoutent des couvertures de remboursement de médicaments, d’hospitalisation, de soins holistiques, massages, etc. Environ 85% des israéliens souscrivent ces assurances complémentaires.

Enfin, de plus en plus d’israéliens souscrivent des assurances privées (Menora, Phenix, Harel, etc.) qui proposent des assurances plus coûteuses mais qui offrent une meilleure couverture santé et la possibilité de consulter des médecins non-agréés par les Koupot Holim et des médecins en consultation privée.

Pour la santé des nouveaux nés et petits enfants, il existe également les « Tipat Khalav » (« Goutte de Lait ») qui sont financées soit par un budget gouvernemental, soit par les mairies – elles assurent la couverture santé des nouveaux nés et petits enfants, et en particulier la vaccination gratuite et universelle (le taux de vaccination des enfants en Israël est un des plus élevés au monde avec plus de 95% des enfants vaccinés).

Pour plus d’informations, contactez directement votre koupat holim.